Peter Sulzle

Colombie-Britannique

  • Nombre de projets complétés en 2013-2014
  • 4
  • Acres conservées
  • 1 015
  • Valeur des terres
  • 1 944 000 $
  • Bénévoles pour l’intendance
  • 509

Des grizzlis en quête d’amour dans le sud-est de la Colombie-Britannique

Cette année, nous avons aidé la population menacée d’ours grizzlis des Selkirks méridionales à trouver plus facilement un partenaire, en créant des liens entre eux et une autre population, beaucoup plus nombreuse, vivant à l’Est.

En effet, nous avons ajouté plus de 370 acres (150 hectares) au corridor de conservation Frog-Bear. Ce corridor naturel traverse la vallée de Creston et offre un passage sûr aux grizzlis qui se déplacent entre les montagnes Selkirks et Purcells.

Le corridor de conservation Frog-Bear porte ce nom en l’honneur de deux espèces importantes qui bénéficieront des efforts de conservation déployés dans ces lieux : l’ours grizzli et la grenouille léopard. Les deux parcelles nouvellement conservées s’ajoutent à la mosaïque de terres qui constituent un corridor faunique protégé traversant la vallée.

Au cours d’une randonnée sur la propriété boisée de Chase Woods, Malcolm, âgé de sept ans, a fait une découverte étonnante : une limace-prophyse bleu-gris, qui est une espèce en voie de disparition. Cette rencontre fait de Chase Woods le point le plus nordique où cette espèce ait jamais été observée.

 
Walter Latter

Des propriétaires fonciers s'assurent de léguer un patrimoine

Walter et Carol Latter, ainsi que leur chien Cinnamon, sont profondément attachés à la terre de 171 acres (69 hectares) sur laquelle ils habitent depuis près de 20 ans et qui s’étend sur une terrasse, dans les Kootenays orientales.

Au printemps 2014, ils ont démontré tout l’amour qu’ils avaient pour cette terre en la donnant à CNC, afin d’en assurer la protection à long terme.

Située dans le sillon des Rocheuses près de Kimberley, en Colombie-Britannique, la propriété de Cherry Meadows comporte des forêts de pins ponderosa, de vastes milieux humides et des sentiers parcourant cette aire protégée. Le ruisseau Mather traverse la propriété, constituant un lien direct avec les milieux humides écosensibles de Bummer’s Flats.

Pendant des années, monsieur et madame Latter ont partagé ce territoire avec les cougars, les grizzlis, les orignaux, les renards, les cerfs, les visons, les loutres de rivière et de nombreux autres animaux.

« Nous sommes heureux de savoir qu’elle est entre bonnes mains et qu’elle le restera dans les années à venir », affirme Carol.

Découverte de la souris à abajoues là où les bruants voltigent au-dessus de l’armoise

Cette année, le personnel de CNC a identifié plus de 50 espèces en péril sur les plaines de Sage and Sparrow moins de deux ans après la protection de cette propriété de 3 120 acres (1 263 hectares). Située de part et d’autre de la frontière entre le Canada et les États-Unis, près d’Osoyoos, cette aire de conservation préserve en partie une large bande d’habitats de prairies rares.

Parmi leurs découvertes figurent quatre espèces jamais encore rencontrées en Colombie-Britannique, ainsi que deux autres dont c’est le premier signalement au Canada, dont la souris à abajoues. Aujourd’hui, CNC travaille en partenariat avec le Centre de données sur la conservation de la Colombie-Britannique en vue de repérer d’autres espèces rares sur les terres de Sage and Sparrow.