Examen de la situation financière par la direction

Exercice financier de 2013-2014

CNC a décidé de devancer la date de fin d’exercice du 30 juin au 31 mai, afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle. Exceptionnellement cette année, notre exercice financier a donc couvert une période de 11 mois seulement pour faciliter cette transition. Afin de pouvoir comparer les résultats de l’exercice avec ceux des années précédentes, des chiffres annualisés sont utilisés lorsque nécessaire.

Notre revenu annuel total de 87.7 millions de dollars est approximativement le même que celui de l’an dernier (selon des calculs annualisés) et conforme aux prévisions budgétaires. Puisque le travail de CNC s’effectue à long terme, il doit reposer sur de solides assises financières. Les dépenses augmentent au même rythme que les revenus, mais nous avons tout de même eu un surplus de 3.2 millions de dollars, avant les transferts aux fonds de réserve et de dotation.

Nous pouvons constater d’importantes fluctuations de revenus et de dépenses selon les années, qui correspondent à des périodes au cours desquelles nous avons acquis des terres. Il importe donc que nos fondements financiers soient solides. En raison de ces variations, certains de nos indices de rendement sont calculés selon une moyenne mobile de cinq ans.

Nous surveillons de près nos dépenses, mais nous ne mettons plus uniquement l’accent sur les coefficients de dépenses en frais généraux, qui reflètent des résultats à court terme. Nous avons ajouté d’autres mesures de réussite pour inclure des critères plus concrets qui témoignent des effets à long terme. Pour la période prenant fin le 31 mai 2014, 83 pour cent de nos dépenses ont été faites dans le cadre de nos programmes (selon une moyenne mobile de cinq ans), ce qui est un peu plus que les 84 pour cent relevés l’année précédente.

Nous sommes fiers de pouvoir maintenir nos frais généraux à un niveau peu élevé, mais nous ne souhaitons pas le faire au détriment de l’efficacité de nos programmes de conservation.